Et voici l’article qui conclue la présentation du cosplay du Chapelier. Nous avons passé en revue tous les différents vêtements qui constituent le cosplay, il ne nous manque plus que les accessoires, pour donner encore plus de couleurs au Chapelier. Et comme ces derniers sont nombreux, je vais vous les présenter en plusieurs points.

     1. La Bague-Hérisson :

Tel une alliance, le Chapelier porte à son annulaire gauche un mini hérisson de couturière rouge avec une petite aiguille, en cas de retouche de dernière minute. La fabrication de cet accessoire a été très rapide : un support de bague, un rond découpé dans une chute de tissu rouge, une petite boule de coton et une épingle. Il m’a suffit de mettre la boule de coton sur le support de bague, avec un point de colle, resserrer le morceau de tissu sur la boule de coton (comme pour recouvrir un bouton), et planter une petite épingle.

     2. L’épingle à nourrice :

Là encore, rien de très compliqué. J’ai acheté en mercerie une très grosse épingle à nourrice, à laquelle j’ai attaché des chutes de rubans de toutes les couleurs. La difficulté a résidé dans la recherche de rubans, puisqu’en chute, je n’en avais que très peu dans mes placards. Heureusement, les tissuteries vendent à la caisse des chutes de rubans, très pratique donc pour mon projet.

IMG_20170621_163807
Vu de l’épingle à nourrice

3. Le mouchoir:

Alors, là, ce fut l’accessoire le plus difficile à faire… :3 Sérieusement? J’ai acheté un morceau de tissu d’environ 40 cm de large dans un coton rose fushia, j’ai découpé un carré à l’intérieur, un coup de surjeteuse et de machine avec un point fantaisie blanc, histoire d’avoir la classe.

     4. Dés à coudre:

A deux de ses doigts, le Chapelier porte un dé à coudre : un rouge et un bleu. Comme je ne travaille jamais au dé à coudre, j’ai dû en acheter un lot. Je les ai ensuite peint avec du vernis à ongles, pour que la couleur tienne dans le temps.

     5. Le nœud papillon:

Comme dit le Docteur : « Les noeuds pap, c’est cool »! Et ça, le Chapelier l’a bien compris, puisqu’il en porte un ENORME autour du cou. Pour le fabriquer, j’ai utilisé un tuto des plus simples que j’avais déjà en ma possession. J’ai choisi un tissu coloré et fleuri, sur fond noir, pour qu’il ressemble le plus possible à celui du film. J’ai ensuite ajouté deux bandeaux qui passent dans la boucle. Pour le tour de cou, j’ai pris un élastique large que j’ai recouvert du même tissu. Il ne me suffisait plus qu’à poser un bouton pression pour le mettre et l’enlever à ma guise.

        6. Le chapeau :

Pièce maîtresse de ce cosplay (ben oui, parce que le Chapelier, il fait des chapeaux!), cela n’a pas été une mince affaire pour moi de fabriquer cet accessoire. Comme je suis encore novice dans la création d’accessoires de cosplay, je me suis tournée vers mon ami Internet, et j’ai découvert un excellent tuto à ce sujet. Il s’agit d’une création du site Boîte à Malices de Maman Fée, que je vous invite évidement à visiter. Vous y trouverez des tutos, des costumes très réalistes pour très peu d’argent, des recettes de cuisine, des ventes de créations de bijoux, … Bien que le tuto m’a été très utile pour la structure du chapeau, j’ai légèrement modifié la décoration. Pour le protéger un minimum, j’ai recouvert la structure avec du recouvre livre autocollant. Pour plus de réalisme, j’ai recouvert le chapeau avec du tissu en velours vert, que j’ai par la suite décoré avec un peu de peinture couleur or. Enfin, pour la décoration, j’ai suivi le tuto en ajoutant trois piques en bois avec une perle au bout, le tout peint avec la même peinture couleur or. J’ai changé les plumes rouge et blanche par une plume de paon, et j’ai terminé le tout avec un morceau de papier brulé sur les bords et un morceau de tissu rose pâle pour attacher autour du chapeau.

      7. L’écharpe de canettes:

Pour l’écharpe, il m’a fallut casser un peu ma tirelire, et jouer avec des accessoires de fond de tiroir. J’ai utilisé une vieille ceinture en cuire que mon père m’a donné il y quelques temps, que j’ai découpé au bord. J’ai utilisé pour cette écharpe soixante cannettes, beaucoup de fils (achetés en magasin, dans des brocantes, et j’ai également utilisé des restes de bobines). Le tout est relié par un élastique et quelques mailles de chaine pour le côté réaliste. Et comme je vous aime bien, j’ai d’ailleurs décidé de consacrer un article de création à ce sujet. A retrouver sur le site dans les semaines qui viennent…

     8. Le maquillage:

Soyons honnêtes, je n’y connais rien au maquillage. Bien que je me maquille tous les jours, je suis loin d’être une experte. Alors, vous pensez bien, quand il a fallut se lancer dans la pratique pour le Chapelier, qui j’ai appelé?

Non, pas GhostBuster… Internet, bien sûr! Et je suis tombée sur un très bon tuto, facile à réaliser, pas trop cher pour moi (bien que j’ai dû acheter bon nombres de petites choses, entre le fond de teint, les fards à paupière, à joues, …). La chaîne Youtube dont elle est d’ailleurs issus est spécialisée dans le maquillage. Vous pourrez ainsi vous transformer en Blanche-Neige, Lady Gaga, en sorcière de l’Ouest, en Catwoman, mais aussi vous faire un joli maquillage pour de grandes occasions. Je vous livre son nom, si cela vous intéresse de découvrir son travail, il s’agit de Very Syl. J’ai aussi décoré mes jolies ongles avec un vert anis de toute beauté!

Vous voulez voir la vidéo du maquillage du Chapelier? Cliquez sur la photo 😉

alice-au-pays-des-merveilles-teaser-image11-grand-format

J’avais également acheté une paire de lentilles vertes, malheureusement, elles n’ont pas voulu entrer dans mon oeil (véridique!).

Voilà, je tourne ainsi la page d’un an de travail, entre le moment où j’ai eu l’idée saugrenue de créer un cosplay de notre cher Chapelier, jusqu’aux Geek Faeries. La conclusion de ce cosplay : que du positif! Entre mon premier costume d’Eileen, l’elfe guerrière jusqu’à aujourd’hui, j’ai fais énormément de progrès. J’ai pu travailler un patron de pantalon, m’exercer aux manches, au col, commencer à m’entrainer sur le maquillage, la construction d’accessoires, … Et j’ai participé à mon premier concours cosplay!

Bref, c’était un vrai plaisir, malgré les moments rudes, et la time line stressante (j’ai terminé la veste, dernière pièce du cosplay, deux jours avant mon départ…). Je suppose que certains d’entre vous vont se demander si la pratique du cosplay sera toujours plus d’actualité dans les mois à venir. Un peu, mon neveu!

D’ailleurs, j’ai déjà d’autres projets en tête. J’ai commencé à dessiner deux cosplays… Et j’ai déjà choisi le prochain! Je vous en parlerai très bientôt 🙂

Je voudrais terminer cet article avec une citation du film de Tim Burton, nécessaire à la création de ce cosplay :

« Alice : Tout ça ne provient que de mon esprit

Chapelier : Ce qui voudrait dire que je ne suis pas réel.

Alice : Malheureusement, oui. Vous n’êtes que le fruit de mon imagination. Rêver de quelqu’un qui est à moitié fou ça me ressemble.

Chapelier : Oui, oui, pour rêver de quelqu’un comme moi, tu dois être un peu folle aussi.

Alice : C’est fort possible. Vous me manquerez à mon réveil.« 

19029281_10211454579594290_2961786129491214010_n

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s